Prix Reconnaissance Luc Desilets

Vous connaissez une personne dont vous êtes particulièrement fière de ses réalisations dans notre communauté et cette personne est peut-être vous-même ? 

Luc Desilets, député de la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles, est heureux d’annoncer la première édition des prix Reconnaissance du député Luc Desilets.

L’objectif est de rendre hommage aux citoyens de la circonscription ayant contribué de façon exceptionnelle à la collectivité et qui ont fait rayonner leur milieu par leur engagement et leurs réalisations dans un des champs d’activité suivants :

  • Affaires;
  • Culture;
  • Éducation;
  • Environnement;
  • Sports;
  • Humanitaire-Communautaire-Engagement social.

De plus, un prix coup de cœur sera attribué par le député à une personne pour ses gestes concrets dans la communauté ou sa persévérance dans ses actions, et son développement personnel. Toutes personnes qui ont un rayonnement, qui inspire la communauté locale, régionale et mondiale sont éligibles à ce prix.

Le 19 novembre prochain, les lauréats seront honorés lors d’une soirée organisée en leur honneur.

Vous avez jusqu’au 30 octobre 2020 pour présenter la candidature d’une personne ou la vôtre dans un des secteurs d’engagement décrit plus haut, pour ce faire vous devez remplir un formulaire en ligne .

Vous avez des questions ?

Contactez Daniel Lavallée : daniel.lavallee.362 @parl.gc.ca

Un an au service de Rivière-des-Mille-Îles

Rivière-des-Mille-Îles, 22 octobre 2020 — Il y a maintenant un an que Luc Desilets a le privilège d’être au service des citoyennes et des citoyens de la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles. Une première année qui a comporté son lot de défis et de soutien continu à la population, aux organismes et aux entreprises dans une année plus qu’exceptionnelle.

« Nous avons fait des efforts énormes et constants pour répondre aux besoins des gens et des entreprises de notre circonscription dans cette année particulière, ponctuée d’ajustements, de résilience et de solidarité. Et aujourd’hui, nous continuons d’être présents pour eux », affirme le député Luc Desilets.

Depuis les tout débuts de la pandémie et pendant cette deuxième vague, le bureau de circonscription de Rivière-des-Mille-Îles s’est montré proactif pour améliorer les services offerts aux citoyens. De plus, de l’achat de publicité a été fait pour soutenir les entreprises, les organismes et les médias locaux. Le député a été présent à de nombreuses rencontres virtuelles économiques, communautaires et citoyennes pour apporter soutien et écoute aux différents besoins énoncés lors ces moments d’échange.

Avec le programme Emploi d’été Canada, un montant de 771 728 $ a été distribué aux employeurs participants pour créer 192 emplois s’adressant aux jeunes de 15 à 30 ans de la région. Ce sont également près de 1 000 demandes qui ont été reçues et traitées dans les derniers mois.

Des projets ont également été mis en place pour porter plus loin ce soutien, notamment aux artistes, en créant un appel aux artistes pour l’acquisition d’une œuvre pour les cartes de vœux du député. Les prix « Reconnaissance de député Luc Desilets » ont également été lancés pour souligner et valoriser l’implication des citoyens et des entreprises de la circonscription.

De plus, le bureau a obtenu sa certification carboneutre et le député s’est impliqué, à titre de membre associé, au sein du comité permanent de la santé, lui permettant de poser des questions à des spécialistes de la santé sur l’actuelle pandémie.

Avec sa fonction de vice-président du comité permanent des anciens combattants, M. Desilets a également dénoncé les nombreux retards dans le traitement des dossiers des vétérans et demandé à la Chambre des communes un plan « d’effort de guerre » administratif pour nos anciens combattants. Il a également mis en lumière la situation inacceptable des retards dans le traitement des dossiers de vétérans francophones qui est lui apparait comme une injustice basée sur une discrimination par la langue.

La présence du député s’est également fait remarquer sur plusieurs tables de concertation de la circonscription devenant parfois le premier intervenant d’un bureau de député à pouvoir y siéger comme observateur. Une tournée des entreprises, des villes et des organismes a également été effectuée dans les derniers mois, en plus d’une rencontre fort appréciée avec les organismes œuvrant auprès des aînés. Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet est également venu rencontrer les partenaires économiques et les acteurs politiques de la région.

« Tout comme notre chef, j’ai sillonné notre circonscription, entre deux confinements, avec pour résultat un plan de relance post-COVID-19 exceptionnel », indique M. Desilets.

Rappelons également les dossiers et les combats menés à bien par le Bloc Québécois pour le programme de la subvention salariale et le Compte d’urgence pour les entreprises en plus du soutien financier pour nos aînées et aînés ainsi que l’adoption d’une motion visant à bonifier les prestations spéciales de maladie de l’assurance-emploi.

« L’appréciation de la population a été surprenante et elle est une source de motivation au quotidien pour l’ensemble de mon équipe. Avec cette deuxième vague, nous continuons d’être là et de défendre les intérêts des résidents de Rivière-des-Mille-Îles, tout en préparant une relance juste, équitable et verte », conclut le député Luc Desilets.

Prix Reconnaissance du député Luc Desilets

Rivière-des-Mille-Îles, 1er octobre 2020 – C’est avec joie que le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, annonce la tenue de la première édition des prix Reconnaissance du député Luc Desilets afin de rendre hommage aux citoyennes et aux citoyens de la circonscription ayant contribué de façon exceptionnelle à notre collectivité.

Les récipiendaires seront présentés lors d’une soirée reconnaissance, le 19 novembre prochain, afin de célébrer l’engagement des citoyennes et des citoyens lauréats dans les catégories suivantes :

  • Affaires ;
  • Culture ;
  • Éducation ;
  • Environnement ;
  • Sport ;
  • Humanitaire-Communautaire-Engagement social.

Un prix Coup de coeur du député sera également remis lors de cette soirée, permettant ainsi à sept personnes d’être honorées pour avoir contribué au rayonnement de notre communauté.

« C’est une magnifique occasion de reconnaître l’apport exceptionnel de ces personnes et le rayonnement qu’elles ont eu dans Rivière-des-Mille-Îles », souligne le député Luc Desilets.

Si vous connaissez une personne dont vous êtes particulièrement fière de ses réalisations, le député vous invite à présenter sa candidature d’ici le 30 octobre prochain à 17 h. Vous pouvez également présenter votre propre candidature, si vous le souhaitez.

Un formulaire en ligne pour soumettre une candidature, ainsi que tous les détails des prix Reconnaissance se retrouvent sur le site Web du député à l’adresse suivante : http://lucdesilets.quebec/prix-reconnaissance-luc-desilets/.

Des rencontres fructueuses avec les partenaires œuvrant auprès des aînés

Tournée aînée avec Andréanne Larouche

Rivière-des-Mille-Îles, 28 septembre 2020 – Le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, a reçu sa collègue-députée Andréanne Larouche, porte-parole du Bloc Québécois concernant les aînés et la condition féminine, pour rencontrer les partenaires du milieu, afin de connaître les besoins de la circonscription concernant les aînés et les organisations qui les accompagnent.

C’est dans le cadre de la tournée du Québec de la députée que Luc Desilets l’a accueillie lors de deux rencontres dans la circonscription, une à Saint-Eustache, au Vignoble Rivière du Chêne, et une autre au Club de Curling de Rosemère. Ces dernières rassemblaient plus d’une vingtaine de représentants de différents milieux qui œuvrent auprès des aînés.

L’intérêt pour cette question a suscité un grand engouement puisque la réponse à l’invitation a été plus que positive. Les divers partenaires du milieu se sont déplacés pour participer aux deux rencontres, ce qui a donné lieu à des échanges autant dynamiques qu’instructifs.

« La situation financière des aînés était déjà précaire avant la pandémie, qui n’a fait que l’amplifier. Pour la suite, nous devrons revenir avec notre demande que nous martelons depuis notre arrivée à Ottawa, soit une aide récurrente et à long terme pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Ils ont subi eux aussi la hausse des frais de toute sorte durant la pandémie. Nous devons travailler à améliorer leur pouvoir d’achat », explique Andréanne Larouche, députée de Shefford.

De nombreux enjeux ont été identifiés lors de ces rencontres, des problématiques qui se sont aggravées avec la pandémie, tels que :

  • Le manque de loyers à prix modiques et leurs disponibilités, il y a de très longues listes d’attente ;
  • Le manque de ressources sur le terrain, des gens qui travaillent directement avec les aînés les plus défavorisés ;
  • La trop longue attente du côté du réseau de la santé et la lourdeur organisationnelle :
    1. les organismes supportent trop longtemps les personnes plutôt que d’être le pont entre les services ;
    2. les délais interminables pour l’accès à des soins psychologiques ;
    3. l’augmentation de la détresse et de l’anxiété.
  • Les proches aidants ont davantage besoin de services pour les supporter qu’un chèque pour acheter des services de professionnels ;
  • Difficultés au niveau du transport des aînés, ce qui contribue à leur isolement ;
  • Manque de concertation et de cohésion parmi les acteurs œuvrant auprès des aînés dans les MRC ;
  • Manque de financement, particulièrement d’initiatives qui ont un impact positif et qui devraient être encouragées.

« J’ai été impressionné par la réponse de la vingtaine d’organismes rencontrés. Cela démontre toute l’importance que le réseau accorde aux aînés et leurs besoins. Nous avons pu dégager une trame commune dans nos deux rencontres comme quoi les problématiques soulevées se vivent partout dans la circonscription et que les besoins sont criants », a conclu Luc Desilets.

Appel aux artistes pour la carte de vœux du député

Rivière-des-Mille-Îles, 24 septembre 2020 – C’est avec enthousiasme que le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, invite les résidents et les résidentes de la circonscription à participer à son appel aux artistes afin de proposer la prochaine image de sa carte de vœux des fêtes et du Nouvel An, sous le thème « Une scène d’hiver du Québec ».

Cette recherche de talents est réservée aux artistes de 18 ans et plus, résidant sur le territoire de la circonscription soit des villes de Rosemère, Boisbriand, Saint-Eustache et Deux-Montagnes. L’objectif est d’encourager un talent d’ici et de lui donner une belle visibilité.

La création choisie sera acquise par M. Desilets, pour un montant forfaitaire, avec ses droits d’auteurs dans le but de figurer sur les cartes de vœux et du Nouvel An du député en version papier et en version virtuelle. La toile sera exposée au bureau de circonscription, en plus d’être placée dans une galerie virtuelle du député créée pour l’occasion sur son site Web, avec une photo de l’artiste et une courte biographie.

« Il y a tant de talents en art visuel dans la circonscription que je tenais non seulement à offrir une vitrine, mais également à soutenir l’un d’entre eux en faisant l’acquisition de l’œuvre choisie. Ce projet de cartes permettra de mettre en lumière le travail d’une ou d’un des nombreux artistes de Rivière-des-Mille-Îles », a souligné le député Luc Desilets.

Pour participer à cet appel aux artistes, votre œuvre doit suivre les règles suivantes :

  • Être une œuvre originale d’une dimension minimale de 15 X 22 pouces en format paysage ;
  • Être encadrée ou profil ;
  • Les médiums d’aquarelle, d’huile, d’acrylique et de technique mixte sont acceptés ;
  • La photo de l’œuvre devra, quant à elle, avoir un minimum de 300 ppp (ou dpi) et être en format JPEG, PNG ou TIF.

Les artistes sont donc invités à participer en remplissant le formulaire en ligne et en envoyant une photo de leur œuvre dont ils sont le propriétaire sur le site Web du député au lucdesilets.quebec, et ce, avant le 9 octobre 2020 à 17 h. La sélection finale s’effectuera par le député lui-même.

Les quatre priorités du Bloc Québécois

Discours du Trône

Rivière-des-Mille-Îles, le 23 septembre 2020 – Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles, confirme et réitère les quatre priorités qui doivent faire partie du discours du Trône : la hausse des transferts en santé, l’augmentation durable de l’aide aux aînés, la protection des juridictions du Québec et les compensations aux producteurs sous la gestion de l’offre.

« En termes de qualifications et de juridictions, la santé est une compétence exclusive du Québec et des provinces. Québec sait où doit aller l’argent. Les Québécoises et les Québécois font d’ailleurs davantage confiance au gouvernement du Québec qu’au fédéral pour gérer la crise. C’est pourquoi nous réclamons, comme Québec et les provinces, un rattrapage immédiat de 28 milliards des transferts en santé, une indexation annuelle de 6 % et une participation fédérale de 35 % », maintient Luc Desilets.

Depuis le début de la pandémie, le gouvernement Trudeau impose ses mesures sans tenir compte des juridictions du Québec. « Ottawa doit respecter ses engagements et s’abstenir de nous dicter comment répartir les fonds », signale Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

Aide aux aînés et aux producteurs agricoles

Les ainés sont parmi les grands laissés-pour-compte depuis le début de la pandémie. Le Bloc Québécois demande d’augmenter de façon permanente le soutien aux aînés de 110 $ par mois dès 65 ans.

Les producteurs agricoles sont aussi des oubliés du gouvernement fédéral. « Les compensations promises pour avoir sacrifié la gestion de l’offre se font toujours attendre. Ottawa doit tenir parole et octroyer l’aide aux producteurs agricoles », affirme le député.

« Nos quatre priorités doivent être considérées par Ottawa dans le discours du Trône. Le premier ministre doit savoir que nous ne lui donnerons pas “de chèque en blanc” pour gérer la crise et risquer d’autres We Charity, des 84 M$ au conjoint de sa cheffe de cabinet ou de partis qui pigent dans la subvention salariale », tient à rappeler Luc Desilets, tout en ajoutant que ces engagements et un plan global de sortie de crise doivent se faire dans un esprit de transition écologique et de développement durable.

Luc Desilets salue le dénouement de l’impasse

Entente de principe sur le logement entre Québec et Ottawa

Rivière-des-Mille-Îles, 22 septembre 2020 – Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles, se réjouit du dénouement de l’impasse entre Québec et Ottawa sur la question du logement abordable qui préoccupent de nombreux partenaires dans la circonscription.

En effet, la ministre québécoise des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, a publié jeudi soir dernier, la bonne nouvelle, indiquant qu’une entente de principe est intervenue entre Québec et Ottawa sur la Stratégie nationale sur le logement (SNL).

« Ce sont environ 1,8 G$ qui pourront enfin sortir des coffres du gouvernement fédéral où ils dormaient depuis trop longtemps. Ainsi, Québec pourra recevoir sa part des fonds de la Stratégie », déclare M. Desilets.

Cela fait plus de trois ans que les montants sont ainsi pris en otage lorsque l’on sait que les besoins en logement sont criants, encore plus dans le contexte actuel de pandémie. Au Québec, rappelons que ce sont près de 300 000 ménages locataires qui ont des besoins impérieux de logements.

« Lorsque je rencontre des partenaires dans Rivière-des-Mille-Îles s’occupant autant des offices d’habitation que des populations les plus vulnérables, ils indiquent que la situation s’est empirée avec la pandémie et que la pénurie de logements abordables, qui était importante avant, ne fait que précariser davantage la situation des populations touchées. Cela se traduit par une augmentation marquée du stress, de l’anxiété et même de l’itinérance », conclut Luc Desilets.

Luc Desilets testé négatif à la COVID-19

Rivière-des-Mille-Îles, 21 septembre 2020 – Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles, a été testé négatif à la COVID-19.

Présent au caucus du Bloc Québécois le 8 septembre dernier, Luc Desilets s’est placé en isolement préventif et a été testé dans les derniers jours. Bien qu’il ait reçu un résultat négatif, Luc Desilets restera en isolement préventif jusqu’au 22 septembre conformément aux instructions de la Santé publique du Québec.

Luc Desilets rappelle l’importance des mesures de distanciation, du port du masque et du lavage des mains et invite les Québécoises et les Québécois à suivre les instructions du gouvernement du Québec s’ils présentent des symptômes ou s’ils ont été en contact étroit avec une personne affectée.

Appel aux artistes de la circonscription

Carte de voeux 2020 du député Luc DESILETS

Participez à l’appel aux artistes pour les cartes de voeux du député de la circonscription Rivière-des-Mille-Îles, Luc DESILETS.

Cette recherche de talents est réservée aux 18 ans et plus, résidents de la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles qui comprend les villes de Rosemère, de Boisbriand, de Saint-Eustache et de Deux-Montagnes.

Nous vous invitons donc à nous envoyer une photo d’une toile dont vous êtes l’artiste et le propriétaire sous le thème « Une scène d’hiver du Québec ».

  • L’oeuvre originale devra avoir une dimension minimale de 15 X 22 pouces et être en format paysage;
  • L’oeuvre devra être encadrée ou profil;
  • Les médiums d’aquarelle, d’huile, d’acrylique et de technique mixte sont acceptés;
  • La photo de l’oeuvre devra, quant à elle, avoir un minimum de 300 ppp (ou dpi) et être en format JPEG, PNG ou TIF.

L’oeuvre gagnante sera choisie par le député lui-même.

Un montant forfaitaire de 600 $ sera offert à l’artiste gagnant, qui inclura les droits d’auteur pour la reproduction de 500 cartes de format papier et virtuelles ainsi que l’acquisition de l’œuvre. La toile sera exposée au bureau de circonscription avec mention de l’artiste et dans la galerie virtuelle du député sur son site Web avec une photo de l’artiste et une courte biographie.

La date limite pour vous inscrire et soumettre votre photo est le 9 octobre 2020 à 17 h.

Termes et Conditions de l’appel aux artistes (cliquez pour ouvrir le PDF)

Formulaire d’inscription en ligne

Luc Desilets en force pour la rentrée parlementaire

Caucus estival du Bloc Québécois

Rivière-des-Mille-Îles, 24 août 2020 – De retour du caucus national du Bloc Québécois la semaine dernière à Bonaventure, en Gaspésie, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, est plus que prêt pour la prochaine session parlementaire.

Les retrouvailles des 32 député-e-s bloquistes ont été chaleureuses, n’ayant pas eu de rencontre en présentiel depuis le mois de mars dernier. « J’ai eu le grand plaisir de pouvoir retrouver mes collègues et échanger de vive voix avec eux. Nous avons attendu avant de faire cette rencontre que les règles sanitaires s’assouplissent », a mentionné le député Desilets.

Lors du caucus bloquiste, des priorités ont été établies en vue du retour à la Chambre des communes, ayant comme objectif de stimuler la relance économique post-COVID dans une perspective de développement régional. Parmi ces priorités, l’augmentation des transferts fédéraux en santé et la bonification du supplément de revenus pour les aînés moins nantis font partie des objectifs prioritaires, selon Luc Desilets. Auxquels s’ajoutent les incitatifs au retour à l’emploi lié à la PCU qui devront être surveillée de près, puisque les effets négatifs de l’indemnité fédérale, telle que le manque de main-d’œuvre, se font réellement sentir dans la circonscription.

Évidemment, le scandale de WE Charity demeure un dossier éthique majeur puisque nous nous attendons à ce que le gouvernement réponde à nos questions, notamment sur le rapatriement de la part québécoise des 900 millions qui aurait dû être gérés par l’organisme UNIS avant que n’éclate la controverse. À cela s’ajoute le deuxième paiement de compensation aux producteurs agricoles qui a été promis en échange des contrecoups du nouvel accord de libre-échange entre le Canada, le Mexique et les États-Unis.

« Il y a beaucoup de spéculations autour d’une éventuelle élection, mais notre premier travail est de servir le Québec et notamment ses régions dans le contexte de la COVID-19. Lorsque Justin Trudeau rappellera la Chambre le 23 septembre prochain, il sait déjà quoi faire pour éviter un scrutin en renforçant le pouvoir d’achat des aînés, en finançant une deuxième vague d’indemnisations pour nos producteurs sous la gestion de l’offre, en augmentant les transferts en santé, inclure un incitatif à l’emploi et en répondant à toutes les questions des citoyens sur le scandale WE Charity. L’éventualité d’une élection dépendra si Justin Trudeau se montre digne de confiance », a déclaré Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

« D’ici mon retour en Chambre à Ottawa, je continuerais d’aller à la rencontre de la population, des municipalités, des milieux économiques et communautaires de Rivière-des-Mille-Îles afin de préparer l’après-COVID-19 et de continuer à mieux cerner leurs besoins et leurs difficultés. À travers la pandémie et la crise au Parlement fédéral, ma grille d’analyse demeure la même : mettre de l’avant et appuyer ce qui est bon pour le Québec et Rivière-des-Mille-Îles. C’est à la fois simple et rigoureux! », a conclu Luc Desilets.